Semblables, T1

de Julie Jodts

Livre 21 : Semblables, tome 1 de Julie Jodts, aux Editions Plume Blanche (243 pages) 🇫🇷 (Lecture d’avril 2019)

***
Résumé de 4e de couverture
« À toi, l’aîné,
Guerrier, courageux et vaillant
Fier protecteur de la cité
Et de ses enfants

Que les Dieux
Soient miséricordieux
Et t’accordent la paix
Celle que tu ne trouveras sans doute jamais

À toi, le cadet,
À l’amour pur et sincère
Seul à pouvoir enfanter
Tu deviendras père ou mère

Que les Dieux
Soient miséricordieux
Et t’accordent la fertilité
Car sans elle, tu es condamné

À toi, le benjamin,
Dévoué et polyvalent
Savant, artisan, ou médecin
Ta famille sera la cité dorénavant

Que les Dieux
Soient miséricordieux
Et t’accordent la compassion
Puisses-tu exercer le métier choisi avec passion

Que les Dieux protègent et guident,
Tous ces enfants au destin scellé
Car entre leurs mains frêles et timides
Se joue l’avenir du monde entier. »

***
Mon avis
C’est sur ce poème en 4e de couverture que j’avais déjà eu un coup de cœur immédiat, puis sur la couverture en elle-même avec la magnifique illustration de Tiphs 😍 Dès lors, il me fallait ce livre absolument. C’était un besoin. Généralement, quand il m’arrive ce genre de phénomène, c’est très bon signe. J’ai dû patienter un peu avant de l’acquérir mais j’étais trop contente de pouvoir enfin le lire cette semaine. 
Je dois dire que je ne m’attendais pas du tout à ce contenu. J’ai été totalement déstabilisée en commençant ma lecture. Je pensais me plonger dans un énième monde de fantasy, plutôt médiéval-oriental (peut-être l’illustration m’a mis en tête cela ^^). Et en fait, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir une fantasy contemporaine, se déroulant dans un monde certes dystopique mais avec des codes de notre quotidien (travail, transports). J’ai eu peur au début de ne pas accrocher, car le fait de parler de voiture me sortait un peu de la fantasy. Mais au bout de quelques chapitres, tout s’est enchaîné et je ne pouvais plus lâcher le livre. Au final, ce fut une lecture agréable et très rafraîchissante et cet univers de fantasy original sur la forme s’est instillé en moi jusqu’à me donner envie de ne pas le quitter. Ma note : 18/20 !

Les + :
L’univers de fantasy contemporaine
Même si cela m’a perturbée et déroutée au début du livre, j’ai personnellement été agréablement surprise. C’est la première fois que je lis de la fantasy contemporaine, c’est-à-dire se déroulant dans un cadre contemporain. Et je dois dire que j’ai trouvé ce choix audacieux et très plaisant. Il est tellement peu traité que ça amène un vent de fraîcheur dans mes lectures. Le cadre est lui tout simple : une île en forme de clair de lune, coupée en deux, avec des villes plus ou moins importantes ayant tout le confort moderne. Quelques touches de magie avec les aniphores qui m’ont rappelé les créatures dans A la croisée des mondes (je n’ai pas lu les livres mais j’avais vu les films). Quelques touches aussi de SF avec certaines techniques de médecine inventées et en avance sur notre temps. J’ai trouvé cet univers très bien construit et original dans son croisement des genres.

La société et la géopolitique de l’univers
C’est peut-être mon côté historienne ou géographe, mais j’ai adoré comment l’auteure a construit la société de son univers. Ce côté dystopique est très intéressant et cette société est effrayante par certains côtés. Comme vous avez pu le lire en 4e de couv, on s’immerge dans une société dans laquelle chaque personne a une place précise : les aînés combattent pour le royaume, les cadets se marient et engendrent des enfants, les benjamins deviennent médecins, artisans, savants. A part le cadet, les autres n’ont pas le droit d’avoir des relations amoureuses, ni sexuelles et ne peuvent avoir d’enfants. J’ai trouvé flippant le fait qu’on leur mette un implant contraceptif. Toute l’histoire tourne autour de ce fonctionnement et de ses conséquences quand la machine déraille et qu’un grain de sable vient tout déranger ce destin tout tracé. Car oui, si l’aîné vient à disparaître, qui vient le remplacer sur le front ? Que fait-on en cas de gémellité ?
Quant à la géopolitique, je l’ai trouvé extrêmement intéressante, bien que simple. Cela m’a rappelé le cas de l’île de Chypre, coupée en deux entre la Grèce et la Turquie. Mais, bien sûr, on pourrait penser à d’autres territoires divisés en deux, se livrant une guerre sans merci depuis des décennies. J’ai trouvé ce sujet très actuel dans ce traitement de la guerre, de l’armée, mais aussi de l’utilisation d’armes dévastatrices qui faisaient penser aux armes chimiques. J’aime énormément quand on s’aventure sur ces terrains-là et sur ces questions qui interrogent directement notre actualité. Car forcément, on pense aux soldats sur le front, aux risques qu’ils prennent, à la guerre en elle-même et à ses causes et ses conséquences… Je n’avais jamais vu ce point encore traité dans un roman de fantasy (surtout abordant les armes à feu). J’étais sûre qu’à un moment, on allait en savoir plus sur le mystérieux Royaume de verre et à une évolution de la situation. Je n’en dis pas plus, mais je sens que le tome 2 va aussi être très surprenant 🙂

L’histoire et les personnages
J’ai été totalement bouleversée par le personnage de Mia, celle qui nous raconte l’histoire. L’intrigue est passionnante. J’ai eu l’impression de me retrouver devant une version contemporaine de Mulan, une femme qui se retrouve acculée par le poids du devoir et décide de se battre pour sauver les personnes qu’elle aime. Je ne vous en dévoilerai pas plus pour ne pas vous spoiler, mais l’histoire est magnifique.

La plume de l’auteur et la voix du personnage
Première fois aussi que je lis un livre écrit à la première personne du singulier au présent. Au début, j’ai eu du mal avec le « réponds-je ». Mais, après, j’ai fait abstraction. J’ai trouvé ça très original de s’exprimer au présent. Il y a un sentiment d’urgence qui s’immisce en nous.
La plume de l’auteure est magnifique. J’ai trouvé que la plume s’étoffait au fil du livre, devenant très poétique par la suite. Il y a des passages très beaux à lire. De même, j’ai trouvé la plume de l’auteure d’une justesse incroyable au niveau des sentiments. Quand elle décrit les émotions au moment d’un deuil, j’ai eu l’impression de retrouver ce que j’avais moi-même vécu il y a quelques années. C’était très déstabilisant de voir des mots se poser sur cette souffrance et en même temps cela m’a beaucoup émue. La manière de décrire l’horreur et l’inimaginable simplement par des mots imagés s’instillant dans le cœur comme un liquide melliflu apaisant. C’était très beau à lire. Tout était très réaliste.

La fin
L’auteure a l’art de terminer en beauté son tome 1 et de nous donner envie d’avoir le tome 2 ^^ Pile au moment où l’attention était relancée, comme le suspense, le récit se termine sur des questions, des tonnes de questions et l’attente atrocement délicieuse :p

Les – : 
Je n’ai pas beaucoup de reproches à faire à ce livre, si ce n’est le début peut-être un peu trop lent à se mettre en place où j’avais un peu de mal à rentrer pleinement dedans.

***
Bilan
Une lecture vraiment originale qui plaira aux amateurs de fantasy en quête d’un nouveau vent de liberté à travers leurs lectures. Ce livre ne ressemble à aucune autre lecture que j’ai faite jusqu’à présent. Il ouvre de nouvelles perspectives sur la fantasy et prouve que l’époque contemporaine peut aussi se prêter à l’imagination et au genre. J’ai désormais hâte de lire le tome 2. Mais, il va falloir patienter un petit peu ^^

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s